Spectacles

 Vous trouverez ci-dessous tous les spectacles que Sarah Roubato propose partout en France et ailleurs. Pour accueillir un spectacle utilisez le formulaire de contact en cliquant ici.

 




Quai des Possibles

Dans une société où sont isolés les individus et les générations, où le vivant est plus que jamais menacé, reste-t-il un quai pour d’autres possibles ? Sarah part à la recherche de cet espace préservé à travers des textes issus de ses Lettres à ma génération (ed Michel Lafon) de son roman Trente ans dans une heure (ed Publie.net), et des textes écrits sur son blog. Du piano à la guitare, elle fait appel aux artisans de la chanson francophone hispanophone et anglophone, de Leonard Cohen à Atahualpa Yupanqui, en passant par Barbara Jean Guidoni Allain Leprest et Philippe Noireaut.

Durée : 1h15. Ce spectacle qui adapte sa mise en scène au lieu qui l’accueille. Cliquez ici pour télécharger l’affiche. Cliquez ici pour télécharger la fiche technique. Pour accueillir ce spectacle dans votre coin, contactez-moi en cliquant ici. Cliquez ci-dessous pour acheter l’album du spectacle.

D’une rive à l’autre

Des chansons  du répertoire hispanophone – mexicaine, chilienne et argentine – française canadienne et américaine. Leonard Cohen, Brassens, Bob Dylan, Brel, Sylvio Rodriguez, Atahualpa Yupanqui, Moustaki, Joan Baez, pour dire la liberté, l’amour et le pays perdu ou rêvé. Sarah Roubato accueille toutes ces cultures poétiques et musicales dans sa guitare.  

Durée : 2h, en une ou deux parties.
B
esoins techniques : aucun !

Résistances au féminin

D’une maîtresse d’école à une éléphante, de la journaliste Denise Glaser à la Dame Brune Barbara, des corps des vieilles femmes au nom d’une enfant qui ne naîtra pas, Sarah Roubato s’adresse à ces femmes, anonymes ou célèbres, humaines ou non, qui ont remis en question les évidences et détourné les chemins tous tracés. Durée : 40 minutes. Cliquez  ICI pour télécharger l’affiche. Besoins techniques : piano électrique 88 touches, toucher lourd, pédale sustain type FC4, enceintes à relier au piano ou bonnes enceintes intégrées. Si la salle est grande : enceintes et consoles pour accueillir un système HF Sennheiser (entrée XLR)

Puissances endormies 

Dans une ville, un éboueur ramasse les petits bouts de nous qu’on a fait tomber en jouant. Un grain de folie, un crachat de révolte, des miettes d’amitié, le mégot d’un rêve. Il les met dans sa poubelle.

 De cet objet improbable surgissent des personnages étranges, qui prennent vie dans les chansons de Sarah. Du bar au parc de l’enfance, on traverse la ville comme le paysage de l’âme.

 Seule au piano et à la guitare, Sarah livre des chansons et des interprétations toujours inattendues, grinçantes et tendres, pour dire nos désirs, nos peurs et nos lâchetés. Un spectacle qui mêle chanson, conte, poésie et théâtre.

 Ce spectacle créé à l’été 2013 a remporté le prix de la Place des Arts et de Vision Diversité 2013-14. Il est soutenu par le Conseil des Arts et des Lettres du Québec. Avec un pied sur chaque rive de l’Atlantique, Sarah revient d’une tournée en France où elle a été notamment invitée  en première partie de Agnès Bihl, partageant l’affiche avec Yves Jamait et Nilda Fernandez.

Tu m’as donné des ”frissons”! Il y avait longtemps que je n’avais pas ressenti cela. La cadence et l’intensité étaient au rendez-vous… (Michel de Montréal)

Quel talent… tu iras loin, très loin. Je suis émue aux larmes. Et ta dernière chanson, sans que tu  ne le saches, fut un véritable cadeau pour moi, comme un baume tendre sur mon coeur de maman… Merci, merci pour cette grande générosité, tout cet amour que tu nous transmets ! (Céline de Montréal)

Tu nous étonnes toujours par ton imagination débordante et l’art de nous faire vivre ton univers avec ce grand talent musical et théâtral. Continue de nous émouvoir de cette façon. (Daniel de Montréal)

article Pauline

 

 

  entrevue à CIBL

15 septembre 2013 à l’émission 90 minutes au pluriel de Aïda Kamar 

Chansons enregistrées live (ni mixées, ni arrangées : du brut !)